Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Baramalice

CAPRICE C'EST FINI (1)

27 Janvier 2010 , Rédigé par baramalice Publié dans #la page d'Amélie Gahete

 

classe1 750
(c) Merci de ne pas utiliser ces images ... elles sont "privées"  !



CAPRICE.. C'EST FINI !







Définition du caprice : Envie, désir soudain et irréfléchi, inconstant, lié à l’humeur, à la fantaisie.

 

Trop souvent utilisé comme mot-valise, le caprice devient le mot fourre-tout dans lequel les parents enrobent les comportements de leurs enfants.

Beaucoup de parents disent : - Il me fait des caprices sans arrêt.

 

Cependant il arrive que l'enfant ait simplement une demande un peu surprenante ou fantaisiste.

Je pense à un petit de 2 ans et demi, fasciné par un très gros livre sur l'étagère, et il voulait CE livre-là, qui en fait, était un dictionnaire.
Cette demande, il l'a dite, répétée, s'est mis en colère, cela a duré des jours et des jours.
Mais je ne suis pas certaine que cela était un caprice, je suis même sûre du contraire.
C'est ce livre qu'il voulait, personne ne comprenant qu'un enfant de cet âge veuille un livre comme celui-là. Après tout,  pourquoi pas ?

 

Le caprice, cela pourrait être le fait que l'enfant veuille absolument le camion rouge sur lequel un autre enfant est assis.

Vous lui proposez d'attendre, il ne veut pas, vous l'invitez à prendre le camion bleu, il refuse. Mais c'est un petit peu plus compliqué que cela : L'enfant ne veut pas particulièrement le camion rouge, malgré les apparences, il veut prendre le plaisir qu'il voit dans les yeux de celui qui est sur le camion.

 


Accordons-nous pour dire puisque le mot existe, que le caprice est une demande de plaisir même fugace, que l'enfant exprime et il entend avoir ce plaisir, un objet, à manger, etc... maintenant, tout de suite.
Il n'y pas de délai, c'est un mouvement d'humeur immédiat. Et le caprice est une demande qui se transforme en exigence, en ordre donné.


 

Prenons cet exemple :

- "Je fais d'abord les courses et puis nous verrons ensuite."

L'enfant n'entend pas les explications, il reste sur son terrain de réclamation, et va la revendiquer de plus en plus fort ou spectaculairement (hurler, se rouler par terre, jeter des jouets) jusqu'à ce qu'il obtienne ce qu'il a demandé.

Si nous voulons aider nos enfants à grandir, nous devons tout d'abord considérer que NOUS aussi, faisons des caprices.

 

Evidemment, nous sommes adultes, cela se voit moins ou ne s'exprime pas de la même manière.

(Ici, à main levée, je demande qui admet faire des caprices et la moitié des parents lèvent la main, moi incluse, mais.. tout le monde rit !).

 

Je donne l'exemple de la fin du mois, de la petite paire de chaussures ravissantes et soldées, avec le dialogue intérieur :
- Tu ne peux pas te le permettre, tu attendras le mois prochain.
- Oui mais le mois prochain, les chaussures ne seront plus là. Elles ne sont vraiment pas chères, c'est une bonne marque et ce sont exactement celles que je voulais.
- Oui mais tu vas te sentir coupable.

- Et bien tant pis ! Mais je serai tellement contente !

 
Et la paire de chaussures finit dans un sac que nous portons avec la face d'une gamine qui a fait une bêtise mais qui ressort du magasin hilare.


On peut tout à fait imaginer possible, sans entrer dans les détails, de dire à l'enfant :
- Je ne peux pas t'acheter ceci maintenant, je n'ai pas assez d'argent.



classe2_750__8794_ShiftN.jpg
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article